Faire un don
ON AIR :
Rechercher
 

Ecouter en direct :

Web Player Haut Débit Bas Débit
 

Retrouver un programme :

 

 

Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter
 

Vidéo coup de coeur

 Here Be Lions - I Speak Jesus feat Darlene Zschech
 

Aussi sur les réseaux sociaux :

 
 
 
 
 

Podcast « Chronique Musicale »


Pierre Lachat - Album Fondations

Publié le 18 mars 2021
Podcast suivant automatique : Hommage à Manu Dibango
Pierre Lachat - Album Fondations
 
 
WhatsApp 
Présentation :
 
Le cd est disponible officiellement depuis le début du mois. Après 8 ans d’absence d’un point de vue discographique, Pierre Lachat nous propose son tout nouvel album qui s’appelle « Fondations ». Comme je le suis depuis toujours et même si c’est de manière épisodique, c’est avec plaisir que je dresserai pour vous et nos auditeurs son portrait et une description de ce projet musical.

Pierre Lachat - Toutes ces années

Nous nous étions retrouvés il y a très longtemps à Morlanwelz dans la belge wallonie pas très loin d‘une baraque à frites.
Avec mon groupe d’alors, le 20 août 1994 très précisément, nous avions fait la première partie de son concert en plein air, sans masques et sans contraintes sanitaires, accueillie par une petite église très dynamique et chaleureuse. Une époque qui ne me rajeunit pas !
Il est devenu depuis cet ami lointain, un frère, de cette race des troubadours sans la roulotte, sympathique, doux et bienveillant.
Avec toujours ce souci de communiquer des valeurs solides et durables. Il est aussi ce qu’on pourrait appeler un artiste utile si je peux me permettre cette appellation, qui n’a jamais été en quête de classement au hit-parade mais qui véhicule une espèce de force tranquille, une sérénité qui donne envie d’aller à sa rencontre.
Depuis une trentaine d’années, nous nous croisons assez brièvement, à peu près tous les huit dix ans mais c’est toujours un plaisir de le retrouver.

Pour cette chronique sur Omega, consacrée cette semaine au nouvel album de Pierre Lachat intitulé « Fondations », j’ai souhaité que nous commencions par ce titre « Toutes ces années » qui illustre assez bien ce qu’il est : un homme engagé, musicien, compositeur, actif, attentif depuis tant d’années au service de son prochain comme avec cette jeune fille du Burkina Faso qu’il accompagne depuis l’enfance, et qui est le sujet de la chanson que nous venons d’entendre.

D’ailleurs, sur son site, une des photos est illustrée avec cette légende : une musique au service des autres. C’est tout à fait approprié je trouve et je vous préciserai un peu pourquoi après cette présentation nécessaire et un court portrait.

Pierre Lachat est un peu plus vieux que moi, né en même temps que Nagui, l’année de la 2e victoire de Jacques Anquetil dans le tour de France mais aussi du premier vol orbital d’un homme dans l’espace, Youri Gagarine, à bord du Vostok 1 en 1961.

Pasteur à mi-temps, musicien, chanteur installé au crépuscule du second millénaire dans la Drôme, notre invité du jour sillonne régulièrement toute la francophonie et particulièrement notre belle région de l’est mais aussi l’Allemagne dont il maîtrise parfaitement la langue.

Après plus de quatre décennies de carrière et d’aventures musicales, Pierre Lachat fait partie, on peut le dire, des pionniers de ce genre musical méconnu qu’est la musique chrétienne contemporaine française. Et ils n’étaient pas nombreux à en faire partie lorsqu’à 15 ans, il fredonna ses premières compositions en public. Il en a signé depuis lors près de 500.

La famille, c’est quelque chose de très important pour cet originaire de la région parisienne, marié et père de deux grands enfants.
C’est même essentiel de pouvoir se ressourcer auprès des siens lorsqu’on est souvent sur les quatre chemins, éloignés à cause des tournées en temps normal bien sûr.

15 albums studio dans des styles chanson française, pop et même bluesy parfois ont émaillé ce parcours régulier. C’est relativement peu au vu de ses 4 décennies d’exposition mais Pierre est plutôt du genre à s’appliquer et faire les choses avec minutie et de qualité.
C’est cette démarche, une fois de plus, qui a conduit à la réalisation de cet album « Fondations »


3 albums de Noël appelés « Fenêtres sur Noël », ont vu le jour également, avec des traditionnels réarrangés et un nombre conséquent de chansons originales composées avec Isabelle et Denis Hey un duo plus connu sous le nom de Den&Isa ou Denisa.

Son itinéraire spirituel l'a conduit très tôt à privilégier dans ses compositions qui accorde une importance toute particulière au texte, le thème de la foi, de sa relation personnelle avec le Créateur et des trésors contenus dans les Ecritures.
Comme pour ses précédentes créations, Pierre Lachat a cette capacité de nous emmener sur les traces de Jésus, de la bible, de ce Dieu auquel il croit, capable de transformer la vie de celles et ceux qui se confient en Lui, de ce qui fait donc son univers qui peut être direct et mordant parfois mais aussi doux et poétique.

Comme dans la chanson que voici « Rien qui pouvait m'arriver de mieux » 
Je vous retrouve juste derrière pour aller cette fois et plus précisément sur le terrain de la réalisation de l’album.

Pierre Lachat - Rien qui pouvait m'arriver de mieux

Son tout nouvel album « Fondations » est le fruit d’une collaboration avec les québécois Sébastien Demrey & Jimmy Lahaie que certains de nos auditeurs connaissent bien puisqu’ils sont venus par le passé dans la région et grâce aussi à la série d’albums du projet Héritage, qui est une revisitation des trésors et vieux cantiques qui ont marqué la foi et élevé les cœurs des croyants des trois derniers siècles, en gros.
Héritage qui fera l’objet d’une prochaine chronique si une brise nouvelle souffle du Canada, c’est certain.

Sur cette « Fondations », il y a eu donc la participation de nombreux musiciens, chanteurs, chanteuses de l’hexagone mais aussi bien évidemment du Québec, une terre de musique référence.
Avec des chansons variées en quête de vérité, de questionnement, sur le parrainage, l’amitié, l’amour, quels sont nos fondations, d’où vient le monde, pourquoi je vis ?

Le titre album nous renvoie immanquablement sur ce qui fait notre solidité ou pas.
On peut y voir des allusions aux fondations pour notre société, notre pays, notre culture bien mise à mal ces temps-ci, c’est le moins qu’on puisse dire, et puis également pour nos vies personnelles et face aussi à l’inévitable échéance de la mort.
« Aux portes de l’éternité, l’argent ne peut plus nous sauver, où sont nos fondations ? Ais-je construit sur du solide et l’Architecte est-il mon guide ? »
Cette référence à la mort qui peut surprendre et qui n’est pas très vendeuse dans une société qui a tendance à occulter ses peurs, permet à la chanson « Comme un ressuscité » de contrecarrer ce funeste plan ténébreux et met en lumière une perspective salutaire : Christ qui a vaincu la mort nous invite par sa résurrection, à lui emboîter le pas et à nous placer sous ses ailes.

Mais plus de 8 ans après son dernier opus « J’aime donc je suis », la remise en route de ce quinzième projet musical n’a pas été simple à mettre en œuvre.
« Les mutations du monde d’aujourd’hui me donnent l’impression que c’est mon premier album. » soulignait alors Pierre « En effet, jusqu’à présent, les ventes de CD permettaient de rentabiliser les investissements et même d’envisager sereinement la prochaine production. Mais ce monde-là est révolu. Aujourd’hui, le public est toujours consommateur de musique, mais plus acheteur ! Plus que jamais, je désire offrir de la musique de qualité, mais je dois trouver de nouvelles sources de financements, d’où cet appel à participer avec moi à la réalisation de ce projet. »

Voilà comment était présentée la motivation de ce modèle participatif encourageant celles et ceux qui l’avaient à cœur à se rendre sur sa plateforme de collaboration digitale.
Celui de Pierre Lachat a été pensé avec la thématique des différentes étapes de construction d’une maison solide, partant des fondations, titre de l’album.
Avec plusieurs niveaux de soutien financier : grillage, béton, dalle, brique, jusqu’au mur et au toit pour la plus forte participation.

J’aime beaucoup le logo titre album de la pochette très sobre et design avec ses imbrications de lettres blanches sur fond orangé.
J’ai aussi un vrai coup de cœur pour la chanson « Mon bonheur c’est toi » qui figure en dernière position sur le CD.

Finalement cet album s’inscrit dans la continuité de ce que je vous avais présenté au mois de janvier à propos de la soirée anniversaire pour les 40 ans du SEL, cette association protestante de solidarité internationale qui agit depuis 1980 en faveur des populations en détresse dans plusieurs pays, en partenariat avec des acteurs chrétiens locaux.
Pierre nous avait parlé et expliqué sa démarche en tant qu’artiste au service de cette ONG ainsi que son vécu en tant que parrain d’une jeune africaine.
Une façon comme d’autres de faire coïncider démarche spirituelle, travail artistique et action humanitaire.

Pour finir, certains diront que la manière de chanter, le style Pierre Lachat sont d’un autre temps. Et sans doute ! Peu de personnes parmi les moins de trente ans et même au-delà le connaissent !
Je vous avais fait l’éloge il y a 2 semaines de cette chanson française de Philippe Chatel, Duteil, Simon, Peyrac.
Pierre Lachat, à bien des égards, est de cette trempe-là. C’est un artiste raconteur d’histoires, besogneux, intègre, fidèle à lui-même et à ce qu’il croit, soucieux de transmettre à chaque génération qu’il a croisé un message d’espoir, celui de l’évangile, de la fraternité et de la solidarité. Des éléments fondateurs pour une vie réussie.

« La vie a pris de la valeur mais en otage de la peur : où sont nos fondations ?» chante Pierre dans le titre album le seul écrit pendant la crise sanitaire et inspiré aussi en partie par le tremblement de terre de Montélimar en novembre 2019 « Le monde tremble, la fièvre monte et tous ensemble on se rend compte qu’on a toujours vécu comme ça sans se demander jusque-là où sont nos fondations ? »

Voilà ! A l’heure où la privation de voyage nous pèse. Dans cette période où assister à des concerts, des pièces de théâtres, de se marcher dessus à la plage nous manque terriblement.
Et si se serrer les uns contre les autres, sauf dans le métro aux
heures de pointe, est un vieux souvenir pour beaucoup….je vous invite à un instant d’évasion musicale, à découvrir l’univers, le questionnement de Pierre Lachat dans son album et les pistes vitales qu’il dessine et fredonne.

Pierre Lachat - Comme un ressuscité 

Jeu :

Voici la question jeu de cette semaine posée par Denis !
De quel pays est originaire la jeune fille dont Pierre Lachat s’occupe depuis une vingtaine d’années ? Le Mali, le Sénégal, le Burkina Faso ou le Tchad ?

Si vous souhaitez participer à notre jeu et gagner ce CD de Pierre Lachat, vous pouvez nous téléphoner au 03 81 30 64 10. Pensez à laisser vos coordonnées en cas d’absence !

www.pierrelachat.com.

Pierre Lachat - Toutes ces années

https://youtu.be/ooRS5E5iDWs


Pierre Lachat - Comme un ressuscité  (passer le titre de l’album : niveaux faibles sur le lien Sébastien Demrey)

https://youtu.be/qFphc4SjZNo

 
 
 Laisser un commentaire / Réagissez :
 
Prénom* :
Email* :
Recevoir des nouvelles* : OuiNon
Ville* :
Commentaire*
Recopier les chiffres*
 
Retrouvez toutes les émissions Chronique Musicale
Découvrez Radio Oméga
 
Propulsé par Radio Omega 90.9 | L'essentiel de la vie | 1992 - 2021 | Espace membre
1.6943359375