Faire un don
ON AIR :
Rechercher
 

Ecouter en direct :

Web Player Haut Débit Bas Débit
 

Retrouver un programme :

 

 

Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter
 

Vidéo coup de coeur

 MercyMe - Almost Home
 

Aussi sur les réseaux sociaux :

 
 
 
 
 

Podcast « Chronique Musicale »


Pialat et Théozed - Album Double

Publié le 08 mars 2021
Podcast suivant automatique : Pierre Lachat - Album Fondations
Pialat et Théozed - Album Double
 
 
WhatsApp 
Présentation :
 
Par un passé récent, ils ont titré leur affiche de concert par cette phrase détournée extraite de la chanson que nous venons d’entendre : Jésus n’a pas changé l’eau en vain !

Ce petit jeu de mot en vain v a i n illustre assez bien je trouve, l’état d’esprit de Daniel Pialat & Theozed, qui font l’objet de mon attention et de ma chronique de ce matin.
Ces deux-là, je trouve, savent parler en musique à nos contemporains de vérités. Et s’ils chantent la vie avec humour et une ironie qui peut déstabiliser parfois, ils n’en restent pas moins habités par une bienveillance certaine, cette gaieté et chaleur du sud qui font du bien et avec une bonne dose de talent.

En fait, Pialat & Theozed, c'est l'histoire d'une amitié de 28 ans, de deux vrais artistes qui se sont rencontrés en 1992, animés de la même foi même s’ils ont à la base une sensibilité artistique un peu différente.
Chanson française et rock pour Théozed et gospel pop pour Daniel Pialat.
Cette foi commune décomplexée, ils souhaitent la partager au moyen de la musique, simplement, parfois autour d'un verre ! Bien sûr ... car Jésus n'a pas changé l'eau en vain… v a i n !
Entre chansons, rires et confidences, dans l’esprit cabaret parfois, Pialat & Theozed ont l’habitude de se produire en duo ou accompagnés de musiciens acoustiques.

Leur nouvel album qui est sorti au tout début du mois de décembre dernier se décline comme ils aiment à le répéter, en double répertoire pour un duo sans doublure.
Raconteurs d’histoires, ces deux-là visiblement se complaisent aussi dans l’art de la formule.
Si leurs concerts festifs et intimes racontent avec beaucoup de tendresse et d’humour la faiblesse humaine mais aussi la part du divin qui l’habite, cet album-là reflète à merveille leur démarche avec les sentiments de terriens moyens, la touche céleste en plus.

Et quoi de mieux pour illustrer cette introduction que de les écouter encore !
Dans un format ultra court avec ses 2,20 mn, cette chanson tente d’exprimer une chose essentielle en 2 syllabes et 5 lettres. Elle vous déverrouillerait même la plus réfractaire des serrures : voici « La clé de tout » de Pialat&Theozed déclinée aussi dans une version clip vidéo amusante qui est disponible depuis le mois dernier.
Pialat&Theozed - La clé de tout 

Pialat&Theozed : sur leur album « Double » et sur Omega : c’était « La clé de tout »

Une petite présentation, portrait de nos deux compères s’impose à cet instant :
Sur son site perso, Theozed se définit comme un produit du Sud-ouest, artiste du parvis, croquant le quotidien et explorant la part de divin qui l'habite, comme un trafiquant en petits riens, naïvetés étranges et graines d’espérance.
Et dans sa manière de s’exprimer, il a aussi un petit côté chansonnier à l’ancienne je trouve.
Par ailleurs Theozed a une expérience d’animateur radio sur Radio harmonie et RCF-Bordeaux.
Voilà pour un portrait sommaire du personnage !

Chansonnier : Personne qui compose ou improvise des chansons, des sketchs ou des monologues satiriques, des chansons sketch on va dire.

« Theozed ? C’est un vrai artiste, bourré de talent et d’énergie, toujours débordant d’idées nouvelles » dit de lui Pialat « C’est un excellent parolier, avec une belle sensibilité pour décrire les choses de la vie. Et puis, c’est un super pote ! »

« Pialat ? C’est le gars que l’on aime voir vivre ! » dit de son côté Théozed. « Il est humble, transparent et il m’inspire »





Daniel Pialat qui habite Bézier est né en 1970.
Originaire du milieu protestant par ses parents et désireux de mettre ses talents au service de Dieu, il vient plutôt de l’univers de la comédie musicale en tant que chanteur mais aussi chef de cœur et même responsable artistique chez Master music dans les années 90 qui avait vu s’illustrer sur de grandes scènes françaises mais aussi dans toute la francophonie : le groupe New Gospel Family entre autres.
Daniel sera à l’initiative de plusieurs albums et spectacles musicaux réalisés autour de cette équipe d’une centaine de choristes qui chantait du gospel contemporain.

Parti ensuite dans une aventure solo avec 3 albums, ses concerts sont particulièrement appréciés pour la simplicité, l’authenticité et la fraicheur avec lesquelles il partage sa foi.

Mais revenons au duo !
Leur album « Double » est la conséquence d’un déclic qui a eu lieu 20 ans après leurs premières collaborations dans des festivals, suite aux réactions et sollicitations des amis et fans sur les réseaux sociaux leur suggérant qu’ils fassent quelque chose ensemble. L’occasion n’a donc pas manqué de se présenter ce qui fût le début d’une franche complicité musicale.

C’est comme cela qu’a germé l’idée de reprendre en duo des chansons des deux répertoires solos.
Assez logiquement, après un certain nombre de concerts, ils ont eu à cœur de garder une trace de ces collaborations.
L’album, assez unique en son genre, s’appelle « Double ». Il s’inscrit dans la mouvance et l'énergie de la nouvelle scène française autant que dans la tradition de la chanson.
Il comporte dans la même galette 7 nouvelles créations enregistrées en studio, intègre 8 autres chansons des anciens répertoires de Daniel & Theozed, et puis des extraits de concert live qui se sont déroulés par le passé à Gagnières, dans le Gard, dans le cadre de stages artistiques organisés par Psalmodia, peur ceux qui connaissent.
Finalement, dans sa formulation live et studio « Double » propose, un regard attendri sur le passé mais aussi un avenir plein d’espérance malgré une gestation finale plus compliquée que prévue dans la période Covid.

D’un point de vue musical, c’est assez acoustique, chanson française avec souvent de sublimes petites touches reggae.
Les textes traitent à la fois de la vie de tous les jours, de sujets de société avec des thèmes comme le pardon, le gaspillage, la reconnaissance, etc…formulés parfois de manière humoristique et décalée mais aussi de thèmes bibliques abordant tout en subtilité des sujets de la foi.
A noter la participation sur ce projet pour la réalisation, la prise de son et les arrangements guitares de l’excellent Nicolas Desmaret qui pour le coup navigue ici un peu en dehors de son registre musical habituel, on va dire. Le son y est très, très bon.

Et puis, il est à noter la présence remarquée et enjouée de Thierry Ostrini qui a aussi participé sur quelques titres en live.
On pourrait même se demander si le duo ne pourrait pas devenir un trio du coup tant les caractères de ces trois artistes s’accordent bien et se ressemblent.

Comme cela risque d’arriver de plus en plus pour beaucoup d’artistes qui n’ont pas les moyens des maisons de disque pour les porter, ce projet « Double » a été autoproduit et bouclé au moyen d’un financement participatif.
Pierre Lachat et le groupe Madison ont été ou sont actuellement dans ce processus et en recherche d’adhérents : je ne sais pas comment on dit, de mécènes, pour soutenir financièrement à la fois les enregistrements, le mixage des chansons, potentiellement la réalisation d’un clip, le pressage des cds et donc la conception des albums parce que tout cela a un coût.
Participatif donc, parce que si vous versez un don, variable selon les moyens ou l’envie, vous participez à la construction du projet et en échange, vous recevez en avant-première avant sa sortie officielle l’album physique ou avec une clé USB et puis parfois avec des contreparties. Comme par exemple, l’occasion de rencontrer les artistes dans un atelier d’écriture, de compositions ou un atelier apéro parce que Jésus n’a pas changé l’eau en vain v a i n.

Je voudrais terminer cette chronique par un billet de Joël Dahan de la revue « Le protestant de l’ouest » en date du 25 novembre dernier, lorsqu’a été officialisée la sortie de « Double » de Pialat&Theozed.
De ce projet Joël Dahan nous dit ceci : « De la bonne humeur, de la fête, de l’humour, il y en a partout dans ce nouvel album. Mais c’est surtout la joie de ces deux « potes » qui saute aux oreilles dans les deux parties, en live et en studio. La joie dans la musique, déjà. Mais aussi dans l’autodérision, toujours utile chez les chrétiens, dans le pardon d’un père à son fils, ou celle qui naît dans ces deux syllabes : MERCI, « la clé de tout ». Un appel est aussi lancé à mettre les bonnes lunettes pour rester lucide face aux rois de l’obsolescence ou aux vendeurs de sagesse… Cela change des disques de louange, sincères et utiles, mais trop souvent formatés ! » Fin de citation

Voilà, alors les artistes vous le savez sont fortement impactés par la crise sanitaire.
Leurs concerts expositions spectacles sont annulés.
Soutenons-les en achetant leurs œuvres et en les faisant connaitre ! Ce sera le mot de la fin ! Enfin presque : ce « Double » album Pialat&Theozed est excellent, fabuleux à mes yeux, subtil, concret, tellement original et hors de sentiers battus !


Pialat&Theozed - Jésus n'a pas changé l'eau en vain

https://youtu.be/AP0nlwpzg8A


Pialat&Theozed - La clé de tout 

https://youtu.be/3ZJiivi5_vo


Pialat&Theozed - Autant planter des topinambours  (Ft. Thierry Ostrini)

https://www.youtube.com/watch?v=e8GdLl6YDcY

 
 
 Laisser un commentaire / Réagissez :
 
Prénom* :
Email* :
Recevoir des nouvelles* : OuiNon
Ville* :
Commentaire*
Recopier les chiffres*
 
Retrouvez toutes les émissions Chronique Musicale
Découvrez Radio Oméga
 
Propulsé par Radio Omega 90.9 | L'essentiel de la vie | 1992 - 2021 | Espace membre
1.9628911018372